Le Chœur Maha a été fondé en 1991 par l'auteure-compositrice-interprète Kathy Kennedy et l'artiste plasticienne Su Schnee. La chorale enchante son public depuis maintenant plus de deux décennies avec son répertoire éclectique, évoluant dans une grande variété de langues et de styles musicaux. De Hildegard von Bingen à Hildegard Westerkamp ou encore de Mozart à Madonna, les prestations du Chœur Maha laissent parfois la place à une part de musique électroacoustique.

En plus de ses performances musicales, le Chœur Maha est reconnu pour son soutien aux organismes pour femmes de Montréal. Chaque année, il chante en mémoire des victimes de l’École polytechnique, dans le cadre de la Journée internationale des femmes ou fait des concerts-bénéfice pour soutenir divers groupes de femmes. Depuis 2011, Maha est un organisme à but non lucratif, ce qui lui permet de faire des campagnes pour financer ses concerts et ses captations sonores. Il est d’ailleurs possible de faire des dons lors de nos concerts ou via Paypal.

Certaines interventions musicales du Chœur Maha sont parmi les plus mémorables à Montréal, notamment ses prestations non-conventionnelles incluant technologie et commentaire social. De l'installation sonore à grande échelle Never/Always présentée en extérieur à la place des Arts, qui a réuni plus de 100 participants, à la performance surprise plus intime dans les couloirs de l’Hôtel de ville de Montréal, le Chœur Maha attire l’attention.

Maha collabore avec des artistes de divers horizons musicaux, tels que la diva jazz Karen Young ou la compositrice électroacoustique Hildegard Westerkamp. En 1996, Maha a produit son premier CD, Different Angels et, en 1998, il a fait l’objet d’un film documentaire : Choir Girls, de Patricia Kearns et Deborah VanSlet’s.

Le Chœur Maha a toujours été associé à une musique féministe inventive, à des performances énergiques et à une approche non-traditionnelle du chant choral. En faisant découvrir et apprécier le chant choral féminin et les arts de performance à un large public, Maha est devenu une référence au fil des années.

 

Sarah Rossy (Directrice Artistique)

SARAH ROSSY IS A MYTHICAL SONIC CREATURE OF SORTS, WITH A VOICE THAT IS COLOURFULLY CHAMELEONIC YET VULNERABLY HUMAN. Bouncing between Tio’tia:ke (Montréal), New York City, and Berlin, Sarah combines influences of jazz, experimental music, and interdisciplinary movement practices into her work for a truly unique result. As a composer, she has a keen interest in experiential processes which traverse through a feminist lens and nurture the ecosystems of artistic community. Recent excursions include: studying with Meredith Monk, voice/movement research at The World is Sound (Berlin), exploring her ethnic heritage at the Arabic Music Retreat, attending multiple residencies at Banff Centre for the Arts, and pursuing ancestral research with Diasporakidz Artist Collective in Diane Roberts'Arrivals Legacy Project. Sarah is a recent (and first Canadian) finalist of the Ella Fitzgerald International Voice Competition, and holds both a B.Mus and M.Mus from McGill University.

Recent/upcoming works:
-Untitled (2022, augmented reality exhibit combining jazz with digital media);
-Woven (2021, interdisciplinary film exploring ancestry, domestic violence, and intergenerational trauma);
-Recollections (2019, interdisciplinary production exploring intersectional gender identity);
-The Conclusion (2019, album).

Links:

www.sarahrossy.com

https://sarahrossy.bandcamp.com/

https://www.facebook.com/sarahrossysings

Instagram: @ara_ossy